mardi

A quoi sert ce blog ?

Ce blog est un espace de ressources construit à l'issue d'une formation à la pratique du porteur de paroles, outil qui permet plus largement d'aborder le travail en direction des publics non-captifs. Cette formation a été dispensée en 2016 par Matières Prises, à destination de l'Institut Régional de Promotion de la Santé (I.R.E.P.S) d'Aquitaine


Vous trouverez des éléments de compréhension et de mise en pratiques du porteur de paroles comme du travail de rue, à l'aide d'une série de rubriques simples, alimentées par des documents écrits et des vidéos  :

- Arrières-plans :  du fondamental qu'on aurait tendance parfois à oublier;
- Clés d'action : des éléments qui permettent de passer à l'action;
- Clés de lecture : des références qui permettent de se positionner plus globalement.

"Aller à la rencontre des passants" représente un des deux axes de notre travail. Le second  "Aller vers les habitants" concerne davantage les professionnels et bénévoles de l'action sociale et socioculturelle et fait également l'objet d'un blog visible ici.

dimanche

Arrière-Plan 1 : Raconter sa vie à des inconnus

En 1974, Louis Malle réalisait un documentaire où il demandait à des passants ce qu'ils avaient à dire, où il les laissait volontairement choisir de quoi ils souhaitaient parler. L'ensemble de ces témoignages, une fois rassemblés et montés, constituent un documentaire "Place de la République", une sorte de portrait en fragments de la France et de Paris dans les années 70. Il y a un peu plus de dix ans, un jeune documentariste, Xavier Gayan, s'essaie à son tour : mêmes lieux, même outil, même consigne. L'extrait de son film - "Place de la république, 30 ans plus tard" - que nous montrons ici, permet d'illustrer deux aspects, deux ressors profonds travaillés lors d'un porteur de paroles :

1. Le goût,  voire le besoin qu'ont de nombreux passants de se raconter, de raconter un bout de leur vie parfois très intime et la facilité de le faire face à des inconnus.

2. Les " jolies leçons" que l'on peut prendre concernant les stéréotypes négatifs que l'on entretient parfois en direction de certaines catégories de la population.


Dans ce extrait, une dame d'allure bourgeoise va faire évoluer l'entretien de manière extrêmement surprenante et bouleversante. Si vous acceptez de laisser prendre, vous ne le regretterez pas.

samedi

Arrière-plan 2 : Mainmise sur les villes

Ces dernières années, partout en Europe, des milliers d'habitants sont descendus dans la rue pour remettre en cause la représentation politique, mais aussi défendre le droit à l'espace urbain. L'hyperurbanisation et les expropriations massives imposées par les autorités publiques stambouliotes expliquent en partie la révolte de la place Taksim. Plus près de nous, l'installation d'un Ikea dans le centre-ville de Hambourg ou la construction d'une "Ville-centre commercial", portée par Auchan au sud de Paris, arrangent les pouvoirs publics, qui n'ont plus les moyens d'investir dans l'espace urbain. Ces exemples charrient leur lot d'interrogations sur l'état de la démocratie urbaine aujourd'hui : comment la ville se transforme-t-elle et quelle place y occupent les citoyens ? 



vendredi

Clé d'action 1 : Qu'est-ce qu'un porteur de paroles ?

Le Porteur de paroles consiste en un recueil et une exposition de paroles d’habitants, de passants, d’usagers. Une question est inscrite sur un grand format, puis accrochée à un endroit visible. Cette question les invite à réagir autour d’un thème donné. On note les avis sur des panneaux dans le lieu ou l’espace public choisi.

Porteur de paroles

Cette forme a pour avantage de lier entretien intime (au sens d’être deux ou guère plus) et expression publique ; dans une démarche maïeutique, nous permettons à des gens de découvrir, par le jeu de l’entretien, ce qu’ils ne s’imaginaient pas toujours capables de dire ou d’argumenter. L’affichage d’un grand nombre de points de vue crée de la fréquentation, ce qui produit d’autres entretiens, dans un principe cumulatif.

Clé d'action 2 : Tutoriel

Ce tutoriel a principalement été réalisé à l'aide d'images et de vidéos captées avec le groupe en formation. Il a pour défaut central d'être un assez mauvais film, du point de vue du montage et de pouvoir donner à certains, une sorte de mal de mer.  Il a pour qualité principale de dire et de montrer l'essentiel en peu de temps.


Vous trouverez par ailleurs ici un mémento sur la menée d'entretien. 

jeudi

Clé d'action 3 - Le kit "A quoi êtes-vous accro ?"

Le porteur de paroles est un outil paradoxal : l'aspect simple du dispositif laisse croire qu'il est facile à maîtriser. Or, pour interpréter cet outil, il est nécessaire de produire une bonne enquête et de maîtriser un minimum l'art de l'entretien. En revanche, cet outil est simple à animer lorsque l'on dispose déjà d'une question pertinente et d'un jeu de réponses percutantes. Pour peu qu'on n'attende personne, qu'on laisse les gens s'approcher (cf. le tutoriel) et que l'on se trouve dans un espace passant, on engagera alors de nombreux échanges. C'est pourquoi, nous proposons ici une série de kits "Question + réponses", à reproduire pour qui veut s'initier. Un premier kit est proposé dans ce post et les autres seront disponibles en barre latérale. 

A quoi êtes-vous accro ?

lundi

Clé de lecture 1 : Elargir son répertoire d'actions

Le disspositif porteur de paroles est né au début des années 2000 et s'inscrit dans une série d'expérimentations : expositions de rue, zones de gratuité, jeux, etc.  Dans le document qui suit, ces expériences sont rassemblées et analysées pour tenter de comprendre les logiques d’attraction et d'évitement entre inconnus, pour esquisser une sorte de "grammaire des interactions en ville". 


dimanche

Clé de lecture 2 : le miracle de l'enquête

Ce document relate une expérience menée avec des jeunes en grande difficulté d’insertion, que nous avons accompagnés et initiés au travail d’enquête de rue. Cette situation a révélée de manière explicite les potentialités éducatives de cette approche et les différentes dimensions interculturelles qui y sont travaillées.